acturevo1

ema nos vies

souscrip.2020

anticap revo

Maternité de Pellegrin en grève !

mater pellegrin

Le NPA 33 apporte son entier soutien au personnel de la Maternité de Pellegrin en grève pour exiger des embauches, des conditions de travail et des salaires décents.

Dans ces temps d'argent magique pour le grand patronat (qui en remerciement licencie les travailleurs par milliers) il est urgent "d'investir" dans la santé !

Les conditions de travail et de soins décrites par le personnel de la maternité sont inacceptables.

Il est urgent de répondre à l'ensemble de leurs revendications, quoi qu'il en coûte !

 
 

Soutien aux 3 de Mauriac ! Pas de sanctions pour fait de grève et droit d’expression !

Trois enseignants du lycée François Mauriac de Bordeaux, militants syndicalistes, sont menacés de sanction par la rectrice de l’Académie, pour avoir manifesté leur opposition à la réforme du bac de Blanquer et au passage des épreuves des E3C. Neuf mois après de premières menaces à l’encontre de 9 enseignants de Gironde, la rectrice s’exécute.

A ceux qui osent contester leurs réformes et leurs décisions, le ministère et les rectorats font tomber sanctions et mesures disciplinaires lourdes, comme pour les 4 de Melle sur lesquels la rectrice de l’académie de Poitiers s’est acharnée, leur infligeant des sanctions pour faits de grève contre les E3C, contre l’avis des conseils de discipline. C'est inacceptable !

Dans l’éducation, comme à la Poste, à la SNCF, à l’inspection du travail… faire respecter ses droits de travailleurs, son droit de grève, son droit d’expression est inacceptable pour ce gouvernement au service des riches et des intérêts privés qui n’a comme réponse que la répression et une surenchère de lois sécuritaires et liberticides qui flattent les préjugés racistes les plus réactionnaires.

A Mauriac, c’est une répression brutale qui met de plus le lycée sous tutelle après avoir débarqué la direction (proviseur et adjoint) vendredi 20, remplacée dès le lundi 23, mettant toute la communauté éducative et les parents devant le fait accompli.

Nous assurons les enseignants de Mauriac de tout notre soutien et de notre solidarité avec toutes celles et ceux, enseignants, parents et élèves qui se mobilisent pour le retrait des sanctions.

Nous appelons à participer au rassemblement de soutien qui aura lieu
vendredi 27 à 9 h devant le rectorat de Bordeaux.


 

la breche